Comment créer un mouvement qui vous dépasse en 3 minutes

Cette vidéo de moins de trois minutes est une pépite. Si vous ne l’avez pas vue : faites-vous ce petit plaisir, c’est samedi !

Elle montre au début ce gars qui danse seul, torse nu, au milieu de la prairie. Il a l’air vraiment idiot. Et puis, petit à petit, il se fait rejoindre par un, puis deux suiveurs, puis toute une foule qui danse autour de lui !

Le décryptage de l’entrepreneur américain Derek Sivers dans son TedX est un brillant éclairage sur le leadership. Pour autant, il y a une ou deux questions en suspens que ce type torse nu au milieu vient agiter. On en parle ici!

Le TedX de l’entrepreneur américain Derek Sivers (*) sur cette vidéo est peut-être le plus court de l’histoire, mais il n’est pas moins impactant !

Ce qu’il y dit en synthèse, c’est que le gars qui danse torse nu va naturellement avoir tout le mérite de ce mouvement, qui finit par le dépasser. Mais en vérité :

  • C’est le courage du premier suiveur (« the first follower ») qui a transformé ce fou solitaire en un leader célébré, car il n’y a pas de mouvement possible sans ce premier suiveur,
  • Faire éclore un mouvement d’une cause consiste parfois à suivre courageusement comme ce second ou troisième suiveur, et à montrer aux autres comment suivre à son tour,
  • Lorsque vous trouvez un fou solitaire qui fait quelque chose de bien, ayez le courage d’être ce premier suiveur à se lever et à contribuer.

Mais combien de prairies ont ainsi raté leur heure de gloire, l’émergence de leur mouvement beau, juste, vrai.

Ce mouvement dont vous vous dites qu’il est adapté, authentiquement, à la singularité du moment.

Combien de prairies ont porté des types avec cette même intuition « bizarre » dans leur for intérieur, mais qui n’ont finalement pas eu « les tripes » de les mettre en œuvre à l’extérieur.

Quel gâchis !

Recevez mes emails privés :

En vous inscrivant, vous recevrez mes emails privés. Vos informations ne seront jamais cédées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en 1 clic depuis n'importe lequel de mes emails.

Comment expliquer cela ?

Une réponse pas fausse mais rapide est : par peur.

Par peur de « ne pas oser » et de ne pas être suivis,

Par peur du jugement de ceux qui ne font pas,

Par peur de ne pas réussir.

Au final : combien de types au torse-nu dans l’âme « s’auto-trahissent » et abandonnent leurs intuitions, ou au mieux procrastinent, pour finir par ne rien faire.

Alors le momentum passe et les « auto-justifications » fleurissent dans la prairie.

Et donc, c’est bien ce que l’on célèbre dans cette video : ce type et cette poignée de premiers suiveurs, qui ont eu le courage d’agir et de suivre leur intuition, eux, dans l’instant !

Du coup, quels sont les ingrédients qui ont rendu possible cet instant d’éternité ?

Parce que, c’est intéressant de voir que ce que fait le leader de ce mouvement, n’est pas extrêmement élaboré vous ne pensez pas ?

Ni le leader plus légitime que vous ou moi sur cette prairie…

1/La polarisation, la force intérieure permet à ce type de continuer à danser, tout seul, devant une prairie au mieux impassible et ignorante, au pire au jugement facile ?

Ce temps de la danse seul sur la prairie est long, comme pour tout porteur d’idée nouvelle et d’innovation.

Pour autant regardez-le ! Ça se voit ! Ça se sent !

Il fait son truc et ça vient de ses tripes !

Il y a une simplicité dans cet instant.

Simplicité et profondeur de l’instant : il sent que c’est LA bonne chose à faire.

Et de ce qu’il fait émane une odeur d’unité avec sa singularité.

Son action fait sens et lui donne la force et la polarisation pour durer (comme un Gauguin devait ressentir cela aussi, lui qui n’a pas connu la reconnaissance de ses intuitions de son vivant).

C’est ce qui permet au premier suiveur de le rejoindre, animé lui aussi de sa polarisation propre.

2/et puis… il y a cette prairie, qui est comme un « bac à sable » pour essayer et apprendre

Elle est ouverte et avenante et on peut essayer beaucoup de choses différentes et un peu folles.

Grace à elle, celui qui tombe ne se fait pas mal,

Et s’il tombe, c’est pas grave, il peut se relever sans mal.

Il peut rester dans ce mouvement, cette vague de fond puissante qui approche.

3/alors éclos la communauté qui rend la pratique en sécurité possible

Un groupe invitant, avec un regard simple et bienveillant.

Un groupe qui rend les choses fluides et où l’on est encouragé à essayer, à « se tromper », à « améliorer son geste ».

Bref des conditions où il devient possible, naturellement, de challenger et de se faire challenger.

Dans tous les cas, c’est bien.

Que vous soyez le leader, le premier suiveur ou qui dans la foule qui rejoint le mouvement :

  1. avant même de danser : avez-vous fait ce travail de savoir pourquoi vous dansiez ? Votre raison d’être, comme une boussole pour vous polariser dans l’action ? Ou êtes-vous davantage comme la feuille qui virevolte selon le vent des attentes que les autres ont pour vous ?
  2. avez-vous accès à une prairie, ouverte, où vous pouvez apprendre et inviter les autres à venir apprendre avec vous ? Ou préférez-vous votre prof particulier dans votre salon ?
  3. êtes-vous bienvenu dans une communauté authentique, au regard simple, bienveillant et exigeant, qui parle la même langue, qui vous invite sans cesse à exercer votre regard et challenger ainsi qu’à être regardé et challengé ?

Avez-vous cette communauté ou vous recevez à la hauteur de ce que vous donnez ?

Dites-le moi en commentaire !

(*) Je vous mets le lien de la video TedX ici



En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir nos news. Aucun spam ni cession à des tiers.
Désinscription en 1 clic depuis n'importe lequel de ces emails.